Cléa Jordier

Praticienne en hypnose ericksonienne

Enfant à haut potentiel, en école de management numérique après une classe préparatoire, rien ne me prédestinait à devenir hypnothérapeute pour aider les gens à révéler leur potentiel. 

A 16 ans, je quitte le lycée et j’entame mes premières études en lettres classiques. Les années et les expériences m’ont conduits à suivre mes projets, parfois les plus fous, parfois les plus flous. 

J’ai toujours eu des facilités scolaires et je n’ai jamais cessé d’apprendre. J’ai un Master de Management Numérique et un double diplôme en , un DU en Innovation et Intraprenariat, une L3 de Français Langues Étrangères, une Maîtrise en Lettres Classiques. Et un diplôme de praticienne en hypnothérapie. 

C’est à 20 ans que j’ai commencé à faire de l’hypnose de spectacle, avec des amis. Puis de fil en aiguille, mon chemin m’a porté vers l’hypnothérapie. J’ai compris que chacun pouvait révéler son plein potentiel et se libérer de ses barrières inconscientes grâce à l’hypnose. Ce n’était pas seulement une façon d’amuser la galerie, ni une chose mystique et incontrôlable. C’était un état de conscience modifié maîtrisable et disponible à volonté. 

Soucieuse de creuser le sujet dans un environnement où l’hypnose est reconnue à sa juste valeur, j’ai été me former à l’EFPHQ, l’Ecole de Formation Professionnelle en Hypnotisme du Québec, à Montréal. Au Canada, l’hypnose est bien implantée dans l’univers de l’hypnothérapie francophone. On la retrouve notamment dans les hôpitaux afin d’effectuer des opérations chirurgicales sans anesthésiant et en hypnose judiciaire pour aider les brigades policières à retrouver des informations auprès de victimes de chocs post traumatiques. 

Les formations dispensées sont agréées par l’Ordre des Psychologues et conformes à la loi 21, active au Québec,  qui régule la pratique sécuritaire de l’hypnose. 

Je reviens en France et je passe un an de stage supervisé par mon tuteur au Québec, en parallèle de ma vie d’étudiante en Master à Paris. Encouragée par les résultats de mes clients, je relève le défi, à 22 ans,  d’ouvrir un cabinet d’hypnothérapie à Paris 18 où privilégie les approches classiques, ericksoniennes et conversationnelles dans mes pratiques.

ADRESSE

41 rue Labat
75018 Paris

 

CONTACT

cleahypnotherapie@gmail.com